Arriver à ses fins

Il y a exactement trois semaines, j’étais de retour depuis moins de trois heures à Clermont-Ferrand. Je peine à y croire, mon voyage me semble appartenir désormais à un univers parallèle. J’apporte enfin le mot de la fin au récit de mes aventures, avec un dessin qui ne sera peut-être pas du goût de tout le monde. Juste un clin d’oeil à toutes les Cassandre très encourageantes qui m’ont prédit lorsque je leur expliquais mon projet : « Aaah, tu pars toute seule ? Mais t’es une fille !!! Tu vas te faire violer et couper en morceaux !!! »

Hé bien non ! Je suis de retour, même pas en kit, et même mieux que ça, complètement reboostée par la richesse de toutes ces rencontres ! Sans vouloir passer pour un Bisounours naïf, je crois en l’humanité plus que jamais. Grâce aux gens incroyables que j’ai rencontrés en Angleterre, qui m’ont accueillie à bras ouverts telle que je suis. Mais aussi grâce à tous ceux qui rendent le retour en France moins difficile… Luvya !

Three weeks after my comeback in France, I write the very last article of this blog, with a little touch of grim humour. This drawing is for all the people who predicted me horrible things when I explained them the way I wanted to travel in England… And also to remind me that sometimes you have to take the risk to trust in the others or you’ll miss so beautiful people and moments. Thank you to everybody I met in England, you all contributed to make this journey really special. I already miss you.

Publicités

Comments (1) »

British humour !


The very last English joke that an employee made me at the airport of Southampton where I took a plane to come back in France ! A good one, she looked so serious that I really thought I won’t be able to leave the English soil because of my boots !

Leave a comment »

Artbeat

So many things to see in London if you like art ! I won’t make a list of the museums and galleries, you can find them on every website or travel book about England. I will just make you a very personal top-three of art that made my heart beat !

Tate Modern
An amazing museum ! Probably because I was lucky enough to come during the exhibition of the works of Joan MIRO. Absolutely wonderful. I had the impression he painted my dreams. But the free exhibitions will also catch you attention and make you both dream and think.

A glimpse of the Tate

Alone together
A really nice street art project I discovered by chance when walking close to the Millenium Bridge. As simple as efficient. Big chalk circles on the floor in which the witty artists of Alone together ask questions to everybody. That day, they wrote in the circles : « I feel most loved when… » and « Before I die, I want to… ». Which seemed to inspire the walkers because the circles were completely full…I was fond of this funny answer : « Before I die, I wanna own a dragon. » And you, what would you have written ?

Before I die, I want to...

Guerilla girls
Girl power with this group of feminists who fights to improve the place of women in the field of art. Their slogan :  « Fighting discrimination with facts, humor and fake fur! » Clever and funny feminism, that’s everything I love !

My favorite campaign ! As absurdly sexy as efficient !

Leave a comment »

Ca vole haut…

… à l’aéroport de Southampton d’où j’ai pris l’avion pour Limoges. La preuve en image !

Raaah, l’humour anglais ! J’y aurais eu droit jusqu’au bout…
C’est qu’elle m’a fait une frayeur en plus avec sa mine pince-sans-rire la comique !

Pssst ! Au passage, c’est ma merveilleuse robe Londonienne que je portais pour faire mon come-back en France… Je sais, vous vous en tamponnez les oreilles avec des babouches, pourtant c’est une info de premier ordre !

Comments (2) »

NOT lost in translation

Scène rigolote dans le métro à Londres. C’est dingue ce qu’on se sent libre de dire tout ce qu’on pense à voix haute quand on utilise une autre langue que celle du pays où l’on se trouve. La tête décomposée de ces deux ptites reubeus était mythique quand j’ai commencé à parler en français… Mais comme elles me complimentaient, on a sympathisé et rigolé tout le trajet.

Leave a comment »

Art attacks #2 !

Forcèment, à Londres, il y a de quoi faire en matière d’art, comme dans toutes les grandes villes… Je vais simplement vous parler de trois coups de coeur, vous trouverez dans n’importe quel guide de voyage la liste de tous les musées Londoniens si vous voulez en savoir plus !

La Tate Modern
Un incroyable musée d’art contemporain. Probablement parce que j’ai eu la chance de le visiter au bon moment, en plein pendant la rétrospective consacrée à Joan MIRO. Simplement magnifique. Si je devais vivre dans un monde imaginaire, j’aimerais qu’il ressemble à ses peintures… Ca vaut le coup de payer le billet d’entrée, même si c’est un peu cher. Sinon on peut se contenter de faire le tour des expositions gratuites, qui permettent aussi de resortir avec des étoiles plein les yeux… et des idées plein la caboche !

Aperçu hétéroclite des richesses de la Tate Modern

Alone together
Un projet de street art super sympa sur lequel je suis tombée par hasard près du Millenium Bridge. D’une simplicité diaboliquement efficace. Des grands cercles tracés à la craie sur le sol, que les passants remplissent à leur guise, pour répondre aux questions que leur posent les artistes malicieux du collectif Alone together. Ce jour-là : « I feel most loved when… » et « Before I die, I want to… ». Mention spéciale pour la réponse d’un petit garçon : « Avant de mourir, je veux posséder un dragon ». Moi j’ai ajouté que je voulais caresser une loutre. Et vous, qu’est-ce que vous auriez écrit ?

Before I die, I want to...

 

Guerilla girls
Un super groupe de féministes, qui se bat depuis 1985 pour améliorer la place des femmes dans le monde de l’art à grand coup d’affiches, de stickers et d’opérations commando de gorilles déchaînés. Leur mot d’ordre : « Combattre la discrimination avec des faits, de l’humour et de la fausse fourrure. » Vous vous en doutez, j’adhère. Du féminisme intelligent, ça fait plaisir dans ce monde de chiennes de garde.

Ma campagne préférée, tellement juste et drôle à la fois. Bien gaulée quoi.

Leave a comment »

Frog lost in translation

Vous allez me dire que je fais une fixation sur les grenouilles… Mais c’est un pur concours de circonstances qui m’a amenée à découvrir cette expression ! J’avais la voix cassée. Mécaniquement, je traduis littéralement à un ami : « J’ai un chat dans la gorge. » Il rigole comme une baleine et m’apprend qu’en anglais on dit « J’ai une grenouille dans la gorge. » S’ensuit un débat de 45 minutes durant lesquelles j’essaie d’expliquer que l’image du chat est plus pertinente, parce que c’est un animal poilu, qui chatouillerait au fond de la gorge alors qu’une grenouille gluante et lisse glisserait comme du savon. Je vais vous épargner et ne pas développer plus. Mais c’est bien parce que vous êtes des Froggies vous aussi. Je sais que vous me comprenez.

Just a little drawing because of my obsession of Frogs but also to illustrate a funny gap in translation. I got a soar throat and translated the French expression litterally to say to my  friend : « I’ve got a cat in my throat. »  He laughed and explained me that the English people say « to have a frog in one’s throat. » My whole way in England was definitely paved with frogs !

Leave a comment »